fbpx

Fermeture du Département d’obstétrique à Thetford | « Cette fois-ci, ça ne passe pas »

Thetford Mines, le 23 octobre 2020.

Le CISSS de Chaudière-Appalaches a annoncé la fermeture partielle temporaire des services d’obstétriques les fins de semaine à compter d’aujourd’hui. Pour la Ville de Thetford Mines, cette nouvelle est inacceptable considérant que ces services sont essentiels et que les situations qui les requièrent sont souvent urgentes.

« Cette coupure est inadmissible. Nous comprenons le contexte actuel, mais il s’agit d’un service qui doit être priorisé. Il existe certainement d’autres moyens moins drastiques de faire face au manque de personnel, par exemple en procédant à une réaffectation interne, en faisant appel à des employés retraités ou en déplaçant du personnel provenant d’autres établissements de santé de la grande région Chaudière-Appalaches. La création de cette gigantesque structure devait permettre ce genre de transactions entre établissements » déclare le maire, monsieur Marc-Alexandre Brousseau.

Selon lui, « il est triste de constater encore une fois que, pour le CISSS, les routes sont à sens unique vers l’extérieur quand on parle de Thetford. Il est grand temps que le seul employeur en santé de notre région oblige ses travailleurs des autres établissements à se déplacer chez nous pour offrir les services au lieu de tomber dans la facilité en privant nos citoyens de services essentiels ».

Rappelons que le CISSS peine à offrir les services adéquats en pédiatrie et en psychiatrie à Thetford. Aussi, en médecine de famille, l’équilibre est précaire. Actuellement, et contre toute logique, c’est dans les laboratoires médicaux que se poursuit la purge. Même en temps de pandémie, force est de constater que l’hôpital de Thetford est considéré comme un établissement de seconde zone dans le grand CISSS.

« La MRC des Appalaches et la Ville de Thetford Mines se sont déjà prononcés pour un retour aux anciennes structures, il s’agit d’un exemple percutant que nous ne sommes jamais mieux servis que par nous-mêmes. Il faut retrouver un conseil d’administration formé de représentants locaux et il est essentiel d’avoir un patron localement. Le gouvernement vient de nommer des capitaines dans les bateaux que sont les CHSLD, mais pendant ce temps, l’hôpital navigue sans commandant. Cette fois-ci, ça ne passe pas, ce n’est pas vrai que les mères vont se mettre à risque et être obligées de partir accoucher à 1 h de chez elles » ajoute monsieur Brousseau.

Pour conclure, la Ville de Thetford Mines tient tout de même à souligner que, outre les problématiques énoncées précédemment, elle accueille avec beaucoup d’enthousiasme le projet de rénovation de l’Urgence annoncé il y a quelques mois.