fbpx

Ligne électrique Appalaches-Maine


En quoi consiste ce projet ?

La ligne électrique Appalaches-Maine vise la construction d’une nouvelle interconnexion entre le réseau d’électricité d’Hydro-Québec et celui du Maine afin d’accroître la capacité d’échange entre le Québec et la Nouvelle‑Angleterre. Ainsi, une ligne de transport d’électricité à courant continu de 320 kilovolts (kV) d’environ 100 km sera ajoutée entre le poste des Appalaches, situé à Saint‑Adrien‑d’Irlande près de Thetford Mines, dans la région de Chaudière‑Appalaches, et un point de raccordement à la frontière entre le Québec et le Maine.

La mise en service des nouveaux équipements est prévue pour 2022.

Dans le cadre de ce projet, un tracé initial a été retenu par Hydro-Québec et une variante a été proposée par la Ville de Thetford Mines. Cette dernière éviterait le secteur résidentiel de Black Lake et suggère de faire passer la ligne électrique au-dessus de la Mine British Canadian.

Hydro-Québec met l’accent sur le tracé initial, auquel la Ville s’oppose, croyant fermement que la variante est beaucoup plus avantageuse pour tous.

Documentation 

Consultez le document intitulé “Information-consultation sur une nouvelle variante de tracé à Thetford Mines et à Saint-Joseph-de-Coleraine ” diffusé en juillet 2020.

L’humain et son milieu de vie doivent rester au cœur de la décision !

Du 25 mai au 30 juin dernier, Hydro-Québec a mené une consultation citoyenne afin d’informer et sonder les Thetfordoises et Thetfordois sur ses démarches visant à construire une ligne de transport d’électricité haute tension entre le Québec et les États-Unis. Près de 650 citoyens, entreprises et organismes ont participé à la démarche de consultation et les répondants se sont très majoritairement prononcés en faveur de la « variante » qui permettra d’éviter le secteur résidentiel de Black Lake et de faire passer la ligne, tel que désiré, sur la mine British Canadian.

Rappelons que la « variante », inspirée d’une proposition de la Ville de Thetford Mines en août 2019, permettait de contourner le secteur résidentiel de Black Lake par le sud-est, de passer à l’ouest du lac Caribou et de rejoindre le tracé retenu par Hydro-Québec à la hauteur du lac Noir. Cette proposition avait pour objectif de diminuer les impacts sur le territoire puisqu’elle évite complètement le secteur résidentiel des quartiers Provence et Hamel et ne brimera en aucun point le potentiel de développement domiciliaire du secteur Black Lake. D’ailleurs en avril 2020, la MRC des Appalaches et la Ville de Thetford Mines ont adopté une résolution en faveur de la « variante » étant convaincue que ce tracé était plus avantageux pour la région. Il est important d’analyser un projet dans sa globalité et dans l’optique où  Thetford Mines serait la seule municipalité, la «variante» serait de façon évidente, et de loin,  « le tracé » à retenir.

Visionnez les séances
Les séances du BAPE seront entièrement webdiffusées en direct, cliquez sur le bouton pour accéder au site du BAPE. Toute personne intéressée pourra poser ses questions en direct devant la commission par téléphone ou par vidéo en s’inscrivant au registre sur le site Web du BAPE ou au 1 800 463‑4732 à compter du 21 juillet 2020 à 17 h.


Pourquoi devrais-je être en faveur de la “VARIANTE”?

Tracé initial



  • 70 % de la ligne est situé en périmètre urbain
  • À proximité du parc industriel.
  • Située à proximité des maisons des quartiers Hamel et Provence, soit dans le corridor entre les résidences et la ligne électrique existante.
  • Nuit à un développement résidentiel projeté.
  • Impact potentiel sur la valeur des propriétés situées à proximité de la ligne électrique.
  • Nécessite une expropriation.
  • Traverse plusieurs lots agricoles.
  • Nécessite 31.27 hectares de déboisement.

Variante



  • Seulement 27 % de la ligne en territoire urbain.
  • À proximité de la mine British Canadian.
  • Traverse une zone désaffectée, sans possibilité de réutilisation.
  • Affecte très peu de résidences.
  • Non visible du Lac Caribou.
  • Cette ligne s’éloigne des Sentiers pédestres des 3 monts.
  • Aucune expropriation nécessaire.
  • Nécessite 31.02 hectares de déboisement.

Nous avons grandement besoin de votre collaboration dans ce projet.


Plan du développement résidentiel projeté à Black Lake

À noter que la ligne électrique est présentée en rouge sur le plan.