fbpx

Ligne électrique Appalaches-Maine


En quoi consiste ce projet ?

La ligne électrique Appalaches-Maine vise la construction d’une nouvelle interconnexion entre le réseau d’électricité d’Hydro-Québec et celui du Maine afin d’accroître la capacité d’échange entre le Québec et la Nouvelle‑Angleterre. Ainsi, une ligne de transport d’électricité à courant continu de 320 kilovolts (kV) d’environ 100 km sera ajoutée entre le poste des Appalaches, situé à Saint‑Adrien‑d’Irlande près de Thetford Mines, dans la région de Chaudière‑Appalaches, et un point de raccordement à la frontière entre le Québec et le Maine.

La mise en service des nouveaux équipements est prévue pour 2022.

Dans le cadre de ce projet, un tracé initial a été retenu par Hydro-Québec et une variante a été proposée par la Ville de Thetford Mines. Cette dernière éviterait le secteur résidentiel de Black Lake et suggère de faire passer la ligne électrique au-dessus de la Mine British Canadian.

Hydro-Québec met l’accent sur le tracé initial, auquel la Ville s’oppose, croyant fermement que la variante est beaucoup plus avantageuse pour tous.

Sondage

Une consultation citoyenne est en cours afin de connaître votre avis sur la variante. Mais sachez que vous pouvez utiliser ce formulaire pour transmettre vos commentaires en lien avec le tracé initial. 

Merci de répondre à ces quelques questions.


Pourquoi devrais-je être en faveur de la “VARIANTE”?

Tracé initial



  • 70 % de la ligne est situé en périmètre urbain
  • À proximité du parc industriel.
  • Située à proximité des maisons des quartiers Hamel et Provence, soit dans le corridor entre les résidences et la ligne électrique existante.
  • Nuit à un développement résidentiel projeté.
  • Impact potentiel sur la valeur des propriétés situées à proximité de la ligne électrique.
  • Nécessite une expropriation.
  • Traverse plusieurs lots agricoles.
  • Nécessite 31.27 hectares de déboisement.

Variante



  • Seulement 27 % de la ligne en territoire urbain.
  • À proximité de la mine British Canadian.
  • Traverse une zone désaffectée, sans possibilité de réutilisation.
  • Affecte très peu de résidences.
  • Non visible du Lac Caribou.
  • Cette ligne s’éloigne des Sentiers pédestres des 3 monts.
  • Aucune expropriation nécessaire.
  • Nécessite 31.02 hectares de déboisement.

Dans les médias…



Nous avons grandement besoin de votre collaboration dans ce projet.


Plan du développement résidentiel projeté à Black Lake

À noter que la ligne électrique est présentée en rouge sur le plan.