Enquête sur l’amiante confiée au BAPE | La Ville attend des résultats

Le ministre de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, monsieur Benoit Charrette, a confirmé le 28 octobre dernier qu’un mandat a été confié au Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE) visant à tenir une enquête, appelée « BAPE générique », pour éclairer le gouvernement sur les orientations à donner à tout type de projet qui prévoit la présence d’amiante ou de ses résidus au Québec. Pour le maire de Thetford Mines, cette mesure pourrait enfin faire avancer ce dossier majeur et avoir des impacts positifs pour la Ville face à son avenir.

« Ce que la Ville veut, ce sont des résultats basés sur autre chose que de simples improvisations ou des exigences impossibles à respecter. Depuis plusieurs années, nos revendications concernant la révision des règles démesurées imposées par le gouvernement pour la manipulation, la disposition et l’utilisation des matériaux contenant de l’amiante n’ont pas été jugées acceptables. La tenue d’un BAPE générique est un moyen que nous n’avons pas choisi. Par contre, s’il permet d’atteindre les résultats escomptés et de faire avancer le dossier, nous l’accueillons de manière très positive. » mentionne le maire, Marc-Alexandre Brousseau.

« La situation est inacceptable et la réalité démontre que bien des informations diffusées sur le sujet sont largement exagérées. Il est temps que des actions plus sérieuses soient entreprises pour rectifier les faits. Nous espérons sincèrement que le moyen choisi par le gouvernement apporte des résultats concrets, raisonnables et bénéfiques pour la Ville. Il faut comprendre que cette situation entraîne un gouffre financier pour la Ville, et ce, sans aucun bénéfice réel pour la santé de qui que ce soit, étant donné l’énormité des exigences par rapport au risque rencontré. Notre position est claire, nous comptons toujours sur l’appui de notre population et attendons avec impatience l’avancement de ce dossier qui aura des répercussions importantes sur l’avenir de notre stimulante Thetford » conclut-il.

Rappelons que le mandat confié par le ministre Charette au BAPE débutera le 25 novembre 2019. Le rapport présentant les constats et l’analyse de la problématique devra être transmis au ministre au plus tard le 24 juillet 2020.