fbpx

Négociations entre les cols bleus et la Ville de Thetford Mines | Les parties conviennent d’une entente sur 7 ans

Thetford Mines, 10 novembre 2020.

Le 8 novembre dernier, la Ville de Thetford Mines et le Syndicat des employés municipaux (SCFP) ont conclu une entente de principe qui permettra la signature d’une nouvelle convention collective de travail d’une durée de sept ans, soit de 2020 à 2026. Mentionnons que la convention collective de travail de ce groupe était échue depuis le 31 décembre 2019.

« L’arrivée d’une nouvelle accréditation syndicale en 2019 et des changements au niveau de l’exécutif syndical ont amené les deux parties à revoir en profondeur le contenu de la convention collective. Elles ont ainsi travaillé de concert pendant plusieurs mois afin de convenir d’une entente sur sept ans. Il est important de mentionner que cette convention se veut la première négociée sans procureur externe et de façon complètement autonome par un comité patronal formé du directeur du Service des travaux publics, du génie et de l’environnement, M. Alexandre Meilleur, Mme Jessie Paquet Laflamme, avocate aux Services des affaires juridiques ainsi que moi-même » précise madame Annie Bernard, directrice des ressources humaines. La partie syndicale, quant à elle, était formée de messieurs Donald Drouin, président, Steeve Beaudet, vice-président, et Dany Philippon, secrétaire, ainsi que de la conseillère syndicale du Syndicat canadien de la fonction publique, Mme Marie-Lou Leclerc.

« Par cette convention, la Ville de Thetford Mines, employeur de marque dans la région, désirait améliorer son volet attraction de la main-d’œuvre, en cohérence avec la nouvelle planification stratégique. Les points saillants de la convention sont, entre autres, la diminution de la grille salariale qui passe de 7 à 6 échelons, des augmentations salariales de 1.9 % à 2,5 % la dernière année ainsi que la mise en place de clauses permettant une plus grande flexibilité dans l’organisation du travail et la gestion. Nous sommes heureux du climat d’ouverture et de collaboration dans lequel le travail s’est effectué » de mentionner la directrice générale, Mme Marie-Eve Mercier.

Pour sa part, le maire de Thetford Mines, M. Marc-Alexandre Brousseau, se réjouit également de l’issue des négociations : « Notre équipe de cols bleus joue un rôle important pour maintenir la qualité des services de déneigement, de voirie et d’aqueduc, d’entretien des bâtiments et des terrains. Ils contribuent chaque jour à assurer la sécurité et le bien être de toute notre population. Nous sommes satisfaits de cette nouvelle entente de travail qui respecte nos attentes et le cadre financier que le conseil municipal avait attribué au comité de négociation ».

Selon monsieur Donald Drouin, président du Syndicat des employés municipaux de Thetford Mines (SCFP), « les employés municipaux sont heureux de l’entente convenue et espèrent que les relations de travail continueront dans ce même esprit de collaboration et de recherche de solutions aux problématiques vécues. En plus des augmentations salariales négociées, nous avons été en mesure d’améliorer les conditions à l’entrée, ce qui nous permettra, espérons-le, d’offrir des conditions plus attractives et favorisera la rétention du personnel. Par-dessus tout, cette nouvelle convention collective vient ajouter des postes réguliers qui pourront être comblés par nos employés sur appel et protéger les emplois à l’interne, ce qui était très important pour nous ».

Les prochaines étapes consisteront à finaliser les textes de la nouvelle convention collective de travail afin de permettre la signature de celle-ci d’ici la fin de l’année 2020.