La patrouille verte est de retour!

La Ville de Thetford Mines annonce le retour de la Patrouille verte qui circulera tout l’été sur le territoire et assurera une présence lors de certains événements afin de sensibiliser la population aux bonnes pratiques en matière d’environnement.

Par la présence de la Patrouille verte sur le territoire, la Ville de Thetford Mines réaffirme sa volonté d’emboîter le virage vert en réalisant des actions concrètes, et ce, tant au niveau de la gestion saine des parcs et des espaces verts, de l’eau, de l’air, de l’énergie et des mines que  des matières résiduelles tels que le prévoit le Plan vert de la municipalité adopté au printemps 2017.

Composée de deux étudiants de niveau collégial et universitaire, la Patrouille verte aura notamment pour mandats d’informer les citoyens sur le tri des matières résiduelles, recyclables et organiques, de promouvoir les services de l’Écocentre et de répondre aux interrogations de la population quant aux enjeux environnementaux énoncés dans le Plan vert de la Ville. Tout comme l’an dernier, la Patrouille effectuera une vérification des bacs roulants dans l’objectif d’accompagner la population dans la gestion des matières. Un code de couleurs vert, jaune et rouge indiquant si les bacs sont bien triés et sans sac de plastique dans le cas du bac brun sera aussi remis aux citoyens.

« Nous sommes convaincus que de mettre ces ressources à la disposition des citoyens leur permettra d’en savoir davantage sur la collecte intelligente des matières résiduelles. Nous encourageons les citoyens à interpeller les membres de la Patrouille verte et à utiliser leurs services. De simples petits changements quotidiens peuvent faire une grande différence pour les générations futures », de préciser le technicien en environnement, Martin Regimbal.

« Nous tenons à rappeler que la collecte du bac brun permet de détourner une grande partie de matières et entraîne une baisse significative des coûts reliés à l’enfouissement. C’est un fait connu, depuis l’implantation de normes plus strictes sur l’enfouissement en 2009, les prix ont augmenté de façon vertigineuse et nous obligent à devenir de plus en plus responsables et efficients dans la gestion de nos matières résiduelles. Il en coûte actuellement 115,80 $/tonne pour l’enfouissement, tandis que le coût du recyclage est de 5 $ et le coût de disposition des matières organiques de 64 $/tonne », affirme monsieur Alexandre Meilleur, directeur du Service des travaux publics, du génie et de l’environnement.

« La collecte à trois voies et la Patrouille verte nous donne en fait des outils supplémentaires pour mieux gérer nos matières résiduelles. De plus en plus, les citoyens manifestent leur volonté de prendre le virage vert. Nous avons reçu beaucoup de demandes à cet effet et, en tant que collectivité, il est de notre responsabilité d’encourager l’adoption de comportements plus respectueux de l’environnement, n’hésitez donc pas à contacter notre service de la Patrouille verte, ils sont là pour vous aider. J’ai confiance en la bonne volonté des Thetfordoises et Thetfordois de contribuer à la diminution de notre empreinte écologique et au mieux-être des générations futures », mentionne M. Marc-Alexandre Brousseau, maire de la Ville de Thetford Mines.

Politique québécoise de gestion des matières résiduelles

Dans l’objectif de réduire la quantité de déchets acheminés vers le site d’enfouissement et de répondre aux exigences de la Politique québécoise de gestion des matières résiduelles qui prévoit la valorisation complète des résidus organiques d’ici les cinq prochaines années, la Ville de Thetford Mines, à l’instar de plusieurs autres municipalités, a emboîté le pas à l’automne 2017 en implantant la collecte des matières organiques. Depuis ce temps, environ 1400 tonnes de composte a été recueillie par la collecte du bac brun.

D’ici 2022, l’ensemble des municipalités du Québec devront prendre les moyens nécessaires pour atteindre les objectifs de la politique mise en place par le gouvernement. Ainsi, les résidents de Thetford Mines, de même que les industries, commerces et institutions, sont appelés à modifier leurs pratiques de gestion des matières résiduelles et à diminuer leur empreinte écologique.

 Chloé Lachance et Mathis Regimbal de la Patrouille verte auront pour mandats d’informer les citoyens sur le tri des matières résiduelles, recyclables et organiques, de promouvoir les services de l’Écocentre et de répondre aux interrogations de la population quant aux enjeux environnementaux énoncés dans le Plan vert de la Ville.