fbpx

François Legault à Thetford Mines | Le maire dresse un portrait des enjeux de la Ville

Thetford Mines, le 27 août 2020. Le premier ministre, monsieur François Legault était de passage dans la Ville de Thetford en vue d’effectuer une séance de travail avec la députée, madame Isabelle Lecours, mais également d’échanger avec les élus municipaux du comté de Lotbinière-Frontenac. À cette occasion, le maire, monsieur Marc-Alexandre Brousseau, a eu l’opportunité de s’entretenir quelques minutes avec monsieur Legault afin de lui dresser un portrait global des enjeux actuels de la Ville de Thetford Mines.

« La visite de monsieur Legault à Thetford Mines était très attendue. Dans le contexte que nous vivons, la Ville a grandement besoin du soutien de son gouvernement afin de régler plusieurs dossiers majeurs, dont celui de l’amiante et de l’aide financière accordée aux municipalités dans le cadre de la pandémie de la COVID-19, dont les frais sont estimés à plus de 600 000 $ pour la Ville. Bien que la rencontre fût brève, elle m’a permis de rappeler qu’une demande de rencontre avec le premier ministre avait été déposée et je crois que les échanges d’aujourd’hui ont bien démontré la nécessité d’avoir l’occasion de présenter les dossiers en profondeurs sur ces enjeux majeurs et extrêmement importants pour la Ville » affirme monsieur Brousseau.

Le maire a aussi pris le temps, dans sa présentation, de soulever la situation vécue par l’entreprise Pultrall qui souhaite faire affaire avec le ministère des Transports et qui se voit confrontée à différentes problématiques. De même, un rappel a été effectué relativement à la demande de construction d’un complexe multisports déposée il y a quelques mois et pour laquelle la Ville attend toujours une réponse.

Lors de la visite du premier ministre Legault, 23 élus municipaux disposaient d’un court moment pour partager leurs préoccupations sur divers dossiers les concernant. L’objectif de monsieur Legault dans le cadre de sa tournée des régions est de prendre le pouls des municipalités afin d’établir une liste des dossiers prioritaires.

« Espérons que le message ait été entendu et que le premier ministre ait bien cerné l’urgence de nos demandes. Nous avons prouvé à maintes reprises que des dossiers aussi importants que celui de l’amiante pourraient avoir un impact majeur sur l’avenir de notre Ville et monsieur Legault semblait à l’écoute de nos préoccupations. Nous sommes conscients que la bataille n’est pas encore gagnée et que nous devons continuer nos efforts, mais le premier ministre a demandé des informations sur les frais liés à la gestion de l’amiante, ce qui démontre, à mon sens, un désir d’en savoir davantage sur le dossier. Il a d’ailleurs affirmé être favorable à l’implantation d’un observatoire scientifique sur l’amiante en ajoutant qu’il serait logique qu’il soit situé à Thetford. À suivre… » conclut le maire.