fbpx

Voici pourquoi

Voici pourquoi la Ville a accepté de soutenir le Musée pour la phase 2 du Centre historique de la mine King. D’abord, bien que nous aurions évidemment préféré plus de visiteurs, mentionnons que ceux qui sont venus sont unanimes sur la qualité du site. Il est déplorable qu’un discours négatif persiste, car en plus de nuire au rayonnement du site, il n’amène rien de positif. Ensuite, même si nous souhaitons tous que la prochaine phase puisse aider à faire progresser l’achalandage, ce n’était pas la raison principale guidant la décision du conseil. Dès le départ, nous avons accepté la phase 1 parce qu’un parc urbain venait avec la suite. La phase 2 a été considérablement réduite par manque de financement, mais l’élément qui intéressait le plus la Ville y est toujours. Un parc de cette nature en plein cœur du centre-ville sera un ajout extraordinaire qui, en plus, viendra bonifier l’expérience des visiteurs du Centre historique de la mine King. Aussi, il est important de mentionner que les villes n’obtiennent habituellement pas de subvention pour l’aménagement de parcs, mais en le joignant à ce projet, il devient possible. Finalement, en soutenant le Musée à hauteur de 40 000 $ par année pendant 10 ans, notre projet devient admissible à une subvention de 1,6 million du fédéral, soit 80 % du projet. C’est bon pour eux, c’est bon pour nous! On croit que les taxes sont mal gérées ? À 80 % de subvention, je dirais que c’est une aubaine. On ne veut pas d’un parc imposant dans le centre-ville ? Chacun a droit à sa propre opinion, mais ce n’est pas notre avis

Marc-Alexandre Brousseau, maire