fbpx

C’est la saison des nids-de-poule partout au Québec !

L’herbe est toujours plus verte chez le voisin. Ce proverbe semble s’appliquer également en ce qui a trait aux nids-de-poule puisque lorsqu’on prend connaissance des nombreux commentaires sur le sujet, on jurerait que les nids-de-poule sont tous à Thetford. C’est parfois bien de sauter la clôture pour pouvoir constater que les périodes de gel et de dégel successives font du ravage aussi ailleurs. Loin de moi l’idée de dire que nos routes sont parfaites et c’est pourquoi nous investissons toujours plus chaque année pour leur entretien. Mais comme l’argent servant à réparer les routes provient des taxes, nous avons un rôle difficile à jouer au moment d’écrire le budget. Cette année sera une année record en matière d’investissement dans le réseau routier. Nous avons obtenu des subventions importantes, ce qui nous a obligés à revoir certaines priorités étant donné la part de la Ville à investir dans les projets subventionnés. Ça tombe quand même bien puisque quand je lis les messages (constructifs) concernant les tronçons les plus cités, plusieurs sont au programme. Est-ce qu’on va tout faire cette année ? Non. À coup de 500 000 $, 1 million $ et 2,5 millions $ (parce que c’est souvent ce que ça coûte), votre compte de taxes nous demande d’y aller au mieux et de bien utiliser chaque dollar. Il faudra donc être patients et aller à l’essentiel en attendant que l’usine d’asphalte ouvre afin que chaque réparation nous coûte moins cher.

Marc-Alexandre Brousseau, maire