fbpx

Bilan annuel du Service de police | Forte hausse de cas de fraude sur le territoire

Cliquer ici pour partager sur vos réseaux sociaux.

Le Service de police de Thetford est fier de déposer le rapport de ses activités pour l’année 2021, une année où le nombre de crimes s’est rapproché de la moyenne des dernières années, après une baisse en 2020. Une forte hausse des crimes en matière de fraude, notamment envers les aînés, a été remarquée tout comme les cas de violence conjugale.

« Le nombre de dossiers touchant les fraudes a augmenté de près de 50 % au cours des deux dernières années pour se situer à 120. En 2020, nous avions eu 92 dossiers et 66 en 2019.  L’accroissement de ce type de crimes a eu pour effet de générer une augmentation de 71 % du nombre de demandes de mandat de perquisition ou d’ordonnances judiciaires auprès des juges. La prévention en matière de fraude est essentielle afin de bien sensibiliser la population puisqu’une fois que la victime a versé de l’argent au fraudeur, il est très difficile de le récupérer. », a déclaré monsieur Michel Dodier, directeur du Service de police.

Augmentation des cas de violence conjugale

Malheureusement, la Ville ne fait pas exception au reste du Québec où le nombre de dossiers criminels dans un contexte de violence conjugale a augmenté durant la pandémie. Au cours de l’année 2021, 134 crimes ont été déclarés, une augmentation de 25 % par rapport à 2020. Toutefois, le nombre de cas est inférieur à celui de l’année 2019 alors que ce dernier se situait à 158. Les membres du Service de police sont sensibilisés à cette problématique et met en place des mesures visant à la détecter rapidement et à rédiger les rapports d’événements en conformité avec la directive du ministère de la Sécurité publique. Un protocole d’intervention est appliqué depuis plusieurs années et révisé régulièrement afin de référer les impliqués aux diverses ressources communautaires susceptibles de venir en aide tant aux victimes qu’aux agresseurs.

Trois fois plus d’interventions multisectorielles

En 2021, le Service de police et la Division des enquêtes ont œuvré en partenariat avec la Direction de la protection de la jeunesse (DPJ) et le Directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP) à 48 occasions, soit le triple qu’en 2020 et le double qu’en 2019. Ces ententes multisectorielles existent dans le but de coordonner la meilleure intervention dans l’intérêt d’un enfant âgé de moins de 18 ans. Ce type d’enquête est toujours prioritaire afin de prévenir des actes d’abus sexuels, de mauvais traitements physiques ou une absence de soins menaçant la santé physique de l’enfant et de traduire les abuseurs devant les tribunaux.

Nature des interventions

Le taux de criminalité a augmenté en 2021 par rapport à 2020 afin de s’établir dans la moyenne des dernières années. Au total, ce sont 1 212 crimes qui ont été répertoriés sur le territoire. Ce nombre était de 1 044 en 2020 et de 1 292 en 2019. Tel que mentionné précédemment, une hausse est remarquée dans les crimes de fraude et la violence conjugale, mais les vols et les vols de véhicules ont diminué par rapport à 2020.

Sécurité routière

Bien que la distraction au volant demeure une grande préoccupation, les opérations de sécurité routière de l’année 2021 ont été davantage axées sur le respect de la signalisation. Le contrôle de vitesse, source de nombreuses plaintes citoyennes, est également dans les priorités du Service. Au total, 5 126 constats d’infraction au Code de la sécurité routière ont été distribués sur le territoire de la Ville. La majorité des constats remis était en lien avec la vitesse.

Le nombre de collisions avec blessés a augmenté par rapport à 2020 pour se situer à 110 tandis que le nombre de délits de fuite a diminué quelque peu alors que 82 ont été répertoriés.

Quelques données qui illustrent le travail du Service de police en 2021

  • 265 interventions en santé mentale
  • 3 002 constats d’infraction pour vitesse
  • 4 588 comprimés de méthamphétamine saisis

« Année après année, je suis à même de constater le travail remarquable eff­ectué sur le terrain par nos policiers et nos policières. Leur engagement et le service de proximité o­ffert aux citoyens et aux citoyennes est remarquable. », mentionne monsieur Yvan Corriveau, conseiller municipal et président de la Commission de la sécurité publique.

Rapport annuel complet 2021


2022-08-06, 14 h 30 : AVIS D’ÉBILLITION D’EAU | RUE MARCOUX Cliquer ici pour partager sur vos réseaux sociaux. Un avis d’ébullition d’eau est en vigueur pour toutes les résidences de la rue Marcoux. Jusqu’à nouvel ordre, il est important de faire bouillir l’eau pendant 1 minute avant de la consommer ou de boire de l’eau embouteillée. Nous vous tiendrons informés dès que l’avis sera levé.

2022-08-06, 14 h 30 : AVIS D’ÉBILLITION D’EAU | RUE MARCOUX

Un avis d'ébullition d'eau est en vigueur pour toutes les résidences de la rue Marcoux. Jusqu'à nouvel ordre, il est important de faire bouillir l'eau pendant 1 minute avant de la consommer ou de boire de l'eau embouteillée.
Nous vous tiendrons informés dès que l'avis sera levé.
À noter que les résidents concernés ont aussi été avisés personnellement par nos équipes. Les autres secteurs de la ville ne sont pas touchés par cette avis d'ébullition.
Merci de votre collaboration et bravo à notre équipe qui travaille fort dans une chaleur aussi intense.

Vous devez faire bouillir l'eau ou utiliser de l'eau embouteillée pour :

Vous pouvez utiliser l'eau du robinet pour :