fbpx

Prix reconnaissance d’architecture


Depuis 2015, un nouveau concours est destiné aux propriétaires, architectes et entrepreneurs qui effectuent des travaux de qualité sur le territoire de la municipalité.

Le Prix reconnaissance d’architecture vise à souligner la qualité des projets tout en mettant de l’avant les tendances et les orientations qu’emprunte le développement urbain de la municipalité. C’est sans omettre le souci d’intégration et la volonté de mettre en valeur le patrimoine de Thetford Mines.

C’est grâce à l’engagement des propriétaires, des entrepreneurs et architectes qu’il est possible d’arriver à conserver l’héritage du passé tout en l’intégrant harmonieusement avec l’environnement urbain.

Pour ce faire, la Ville remet chaque année trois prix, dont un Prix coup de cœur émis par le conseil municipal. À noter qu’il n’est pas nécessaire que les travaux soient effectués sur un bâtiment patrimonial. Il s’agit de bien intégrer l’architecture à l’environnement et ainsi créer un effet d’entrainement dans le quartier et les alentours.

ÉVALUATION DES PROJETS

Tous les travaux seront évalués par un comité en respectant une grille précise et qui porte entre autres sur:

  • le caractère architectural du lieu;
  • la qualité de l’intégration en relation avec l’environnement immédiat;
  • le souci de conservation des caractéristiques architecturales propres au bâtiment.

HOMMAGE À QUATRE BÂTISSEURS

La Ville de Thetford Mines profite de cette occasion pour rendre hommage à trois grands bâtisseurs qui ont marqué le développement bâti de Thetford.

C’est pourquoi les prix portent le nom de ces trois grands architectes :

  • Prix Émilien-Vachon : prix coup de cœur
  • Prix Paul-André-Caouette : prix de la catégorie résidentielle
  • Prix Jean-Berchmans-Gagnon : prix de la catégorie non-résidentielle
  • Prix Rodolphe Caouette : prix de la catégorie construction neuve

* À noter que la catégorie non-résidentielle couvre autant le milieu industriel et commercial, les enseignes ou l’aménagement d’un terrain.

M. ÉMILIEN VACHON

Le Prix coup de coeur rend hommage à un étudiant fondateur de l’École d’architecture de Québec, en 1960, devenu architecte pédagogue et nommé deux fois directeur de cette école, de 1984 à 1985 et de 2000 à 2007, M. Émilien Vachon. Ce dernier a apporté une contribution significative à l’avancement de l’architecture à tous les niveaux.

Reconnu internationalement, M. Vachon s’est particulièrement démarqué dans sa région d’origine, soit Thetford Mines. Il a entre autres participé à la construction du palais de justice en 1974, du collège de la région de l’Amiante en 1976, du Centre de services d’Hydro-Québec en 1987, du Centre de formation professionnel Le Tremplin de 1992 à 2006, du Musée minéralogique et minier en 1998 et du Centre de santé et de services sociaux en 2005.

M. PAUL-ANDRÉ CAOUETTE

Monsieur Paul-André Caouette, né en 1930, a aussi signé plusieurs plans de construction dont le bâtiment qu’on appelle aujourd’hui le Domaine des Élans (en 1962), l’aréna de Thetford en 1965, le Club de chasse et pêche en 1966, aujourd’hui reconverti en Studio-théâtre Paul Hébert, et l’hôpital général de Thetford en 1971.

On peut aussi ajouter à la liste de cet architecte décédé en 2002 la réfection intérieure de l’église Saint-Alphonse en 1991, la construction de Récupération Frontenac en 1995, du Versant La Noël en 2000 et la garderie Le Champignon en 2001.

M. JEAN BERCHMANS GAGNON

M. Berchmans Gagnon, décédé en 1979 à l’âge de 66 ans, a élaboré et assuré la gestion d’un grand nombre de chantiers situés sur le territoire thetfordois. Cet homme, qui a étudié au collège commercial de Sainte-Marie, au petit séminaire de Québec et à l’École des beaux-arts de Québec, devient architecte en 1934 et s’installe à Thetford Mines en 1936. Il a entre autres participé à la réalisation du bureau de poste et l’école Saint-Georges de Black Lake (en 1938), l’église Saint-Noël (en 1945), le Couvent Notre-Dame et l’école Sainte-Thérèse (en 1952), l’église St-John The Divine (en 1955) ainsi que les écoles Saint-Noël, Saint-Gabriel et Saint-Jean (en 1956).

M. Berchmans Gagnon s’est surtout spécialisé dans l’architecture scolaire et religieuse, mais il a également participé à plusieurs constructions commerciales, sportives et publiques comme la Banque de Montréal sur la rue Notre-Dame en 1957 et le chalet de la station de ski du Mont Adstock en 1958, sans omettre, en 1961, le centre communautaire Saint-Maurice et le bâtiment qui abrite la Sûreté municipale et le Service de sécurité incendie de Thetford Mines.

M. RODOLPHE CAOUETTE

Monsieur Caouette fut le 18 e maire de la Ville de Thetford Mines de 1955 à 1960. Il a été vice-président en 1958 et président de l’UMQ en 1960-1961. Il a mis en place une commission d’urbanisme en 1957 et il est à l’origine du premier plan d’urbanisme à moyen et long terme du développement de la ville de Thetford Mines.

Il a également instauré une politique industrielle en établissant un fonds industriel.

RÉCIPIENDAIRES

Prix Émilien-Vachon | prix coup de cœur 

  • 2015 | André Laplante
  • 2016 | Jean Croteau et madame Danielle Daigle
  • 2017 | Nadia Thomas
  • 2018 | Carl Acteau

Prix Paul-André-Caouette | catégorie résidentielle

  • 2016 | Karine Lehoux et monsieur Stéphane Dostie
  • 2017 | Francine Ouimet et monsieur Robert Dupuis
  • 2018 | Bryan Gouin

Prix Jean-Berchmans-Gagnon | catégorie non-résidentielle

  • 2016 | L’entreprise Portes et fenêtres Isothermic située au 370, chemin du Mont Granit Ouest
  • 2017 | Centre historique de la Mine King situé au 240, rue Bennett Ouest
  • 2018 | Ébénisterie Harold Vachon, située au 33, rue Sainte Marguerite Sud

Prix Rodolphe Caouette | catégorie nouvelle construction

  • 2018 | Audrey Lessard

PLUS D’INFORMATION

Service d’urbanisme
418 335-2981 | urbanisme@villethetford.ca
2093, rue Notre-Dame Est, Thetford Mines (Québec) G6G 5T3